fundy recycles

Online casinos for players from USA complete list: https://slotsdad.com/slots-basics/online-casinos-for-usa-players/

Accueil | Contactez-Nous | English | 738-1212

La région Fundy

En 1989, le groupe Fundy Solid Waste Action Team (SWAT) a reçu pour mandat de mettre au point une stratégie pour gérer les déchets solides produits dans la région de Fundy. Ce groupe fut constitué de représentants de la Ville de Saint John et des municipalités de Grand Bay-Westfield, Saint John, Hampton, Rothesay et Quispamsis, ainsi que du village de St. Martins et des paroisses suivantes : Hampton, Rothesay, Kingston, Greenwich, Westfield, Petersville, Clarendon, Musquash, Saint Martins et Simonds.

Mû par les orientations proposées par les résidents de la région, Fundy SWAT a relevé le défi de résoudre la question de la gestion des déchets solides de la région de Fundy par l’entremise d’un processus démocratique.

Dans le cadre des principes directeurs établis par le gouvernement provincial, Fundy SWAT établit un vaste processus de consultations publiques. Ces consultations avaient pour but de recueillir les opinions des résidents au sujet de la manutention des déchets. Le SWAT de Fundy est maintenant connue partout. Dans notre région, la recherche d’une solution locale à un problème local est devenue la préoccupation de tous.

Notre région fut la dernière au Nouveau-Brunswick à devoir orchestrer la fermeture de ses dépotoirs et à ouvrir un site d’enfouissement. Nous avons profité de cette situation pour apprendre des régions qui nous ont précédés. Le ministre de l’Environnement, Vaughan Blaney, donna l’ordre de fermer nos 11 dépotoirs. À l’annonce du ministre, nous avons commencé à planifier l’ouverture du site d’enfouissement régional de Fundy. Notre région recherchait une solution locale à un problème local. Un programme de participation du public fut donc créé.

Le programme d’information et de consultation du public avait pour objectif de répondre de façon proactive aux inquiétudes des résidents concernant la gestion des déchets solides. Un bulletin intitulé SWAT Talk a été publié pour cerner les inquiétudes des résidents et des groupes pendant les deux années de la période d’examen des options.

Un dialogue avec le public au moyen de sondages écrits et téléphoniques et d’ateliers et audiences publics a également fait partie intégrante du processus décisionnel. Tout le monde était invité à s’exprimer à ces réunions, que ce soit en leur propre nom ou en celui d’un groupe.

Après deux ans de recherches et de consultations publiques, il fut possible de déterminer beaucoup de préoccupations fort justifiées dont on prend bonne note et qu’on évalue de manière globale. Les efforts et la collaboration de nombreuses personnes nous ont permis de mettre en place une série de principes directeurs pour l’étude d’impact sur l’environnement. Une fois le programme d’information et de consultation du public terminé, on adopta les principes directeurs suivants pour la gestion des déchets solides de la région de Fundy :

Hiérarchie

Nous nous engageons à respecter une hiérarchie en ce qui concerne les options de gestion des déchets. L’ordre de priorités sera la réduction, la réutilisation, le recyclage et la récupération. Nous éliminerons dans des lieux d’enfouissement les déchets que nous ne pouvons pas disposer par ces moyens, en utilisant des incinérateurs ou tout autre moyen technologique, après avoir utilisé la méthode la plus appropriée pour le flux des déchets en question.

 

Réduction des déchets

En priorité, nous devons chercher à réduire la quantité de déchets que nous produisons.

 

Réutilisation

Nous devons nous efforcer de rendre les produits et les emballages réutilisables et d’encourager leur réutilisation.

 

Recyclage et compostage

Nous devons nous efforcer de recycler ou de composter tous les déchets.

 

Récupération

Nous devons essayer de récupérer l’énergie, les gaz, les fibres et les autres produits réutilisables des déchets produits et des déchets contenus dans les installations d’élimination qui ont été fermées.

 

Mise en œuvre

Les politiques, les buts, la planification, les budgets et le personnel devront refléter un engagement ferme pour améliorer constamment les options de gestion des déchets.

 

Contrôle des déchets

Nous devons continuellement surveiller la composition, le volume et les origines de nos déchets ainsi que les produits de leur élimination afin d’évaluer les programmes existants.

 

Participation du public

Tous les résidents et toutes les entreprises et institutions de nos régions sont des producteurs de déchets et devraient participer aux efforts de réduction des déchets.

 

Choix des sites

Il doit y avoir une discussion publique exhaustive sur les sites potentiels et sur les effets à court et à long termes pour chacune des installations de gestion des déchets.