fundy recycles

Online casinos for players from USA complete list: https://slotsdad.com/slots-basics/online-casinos-for-usa-players/

Accueil | Contactez-Nous | English | 738-1212

Recommandations formulées par les résidents du Nouveau-Brunswick

Au cours des consultations publiques organisées par le Conseil de l’environnement, les résidents du Nouveau-Brunswick ont clairement exprimé le désir que chaque commission adhère à 18 principes pour tous les programmes et projets de gestion des déchets. Trois principes directeurs plus généraux, tirés des 18 premiers, ont été présentés comme les principes qui devraient orienter la mise au point de tous les éléments du programme intégré de gestion des déchets du Nouveau-Brunswick.

Trois déclarations de principe

  • La planification et l’exploitation de tous les programmes de gestion des déchets auront, en tout temps, comme priorité la sécurité publique et la protection de l’environnement.
  • Des consultations et une participation efficace du public sont des préalables absolus pour mener à bien la planification et la mise en œuvre de nouveaux systèmes de gestion des déchets dans la province. Pour créer un climat de confiance, il faudra permettre au public de jouer un rôle concret dans la prise des décisions et la surveillance du fonctionnement du futur système. Ainsi, les préoccupations reliées à la santé publique et à l’environnement seront prises en considération.
  • Tous les organismes gouvernementaux de la province doivent se conformer aux lois et règlements sur l’environnement du Nouveau-Brunswick. Si une loi est considérée inexécutable, elle devra être abrogée ou amendée pour pouvoir être appliquée.

Les recommandations claires et fermes du rapport ont servis à mettre en place des normes élevées, mais réalisables auxquelles se conforme chacune des commissions

Les résidents du Nouveau-Brunswick ont exprimé leur volonté de promouvoir l’implantation de réseaux écologiques et économiques de gestion des déchets en concentrant les ressources existantes dans plusieurs grands projets régionaux plutôt que dans des sites plus petits. À partir de cette nouvelle approche, le gouvernement provincial a crée des commissions régionales et leur confie l’entière responsabilité de la gestion des déchets solides dans leurs régions respectives.

La division du territoire a donné naissance à 13 régions, chacune disposant d’une commission de gestion des déchets solides. Dans chaque région, des représentants des municipalités, des zones non constituées en municipalités et des bandes indiennes font partie des commissions. Chacune a été confiée la responsabilité d’élaborer et de mettre en œuvre un programme régional des déchets solides.

Avec les changements radicaux apportés à la gestion des déchets solides au Nouveau-Brunswick, les résidents se sont responsabilisés dans leurs régions respectives. L’approche de l’utilisateur-payeur donne aux commissions les moyens financiers pour planifier et mettre au point une stratégie de gestion des déchets solides.

Le gouvernement provincial a publié un guide intitulé Déchets solides régionaux, Information et consultation publiques, Étape 1- Élaboration d’une stratégie. Ce document a indiqué les étapes que les commissions ont dû suivre pour mettre au point un plan de gestion des déchets solides.

Dans un premier temps, chaque commission a dû procéder à une analyse technique et financière des diverses possibilités de gestion des déchets solides pour leur région.

Dans un deuxième temps, elles ont dû mettre sur pied un moyen de communication permettant aux habitants de la région d’échanger sur les sujets en rapport avec la planification de la gestion des déchets solides.